transition

Ressources : bientôt un journal !

Et bien voilà, c’est la fin de notre opération de pré-achat lancée en avril. Et avec elle, pour le moment, celle de la formule magazine trimestriel telle que vous la connaissiez.

Même si la mobilisation a été importante (merci à tous !), nous n’avons pas atteint l’objectif des 700 préventes qui nous aurait permis de financer ce numéro annuel, à mi-chemin entre le livre et la revue.

Mais Ressources n’a pas dit son dernier mot ! Forts du renouvellement cette année du soutien de l’Etat dans le cadre de son fonds « média d’information de proximité » (même si l’enveloppe est mince), nous vous proposons une alternative, la seule qui nous permette de survivre.

LE MAGAZINE RESSOURCES DEVIENT DONC… RESSOURCES « LE JOURNAL » : 8 pages, format tabloïd, dédiées à l’actu azuréenne du développement durable, à paraître tous les deux mois, en kiosques et à prix réduit.

Côté contenu, pas touche à nos fondamentaux ! Indépendance, journalisme de solution, investigation et plus que jamais, donc,… proximité seront au rendez-vous.

Ressources « Le journal » #1 sortira à la rentrée. Avis aux abonnés : les nouvelles formules sont en cours d’élaboration, tout comme les dédommagements destinés aux personnes qui ont participé à notre opération de pré-achat.

Merci de votre soutien depuis le départ, bien chères lectrices et chers lecteurs.

De ressources d’imagination nous ne manquons pas. Ni de foi…

A bientôt !

L’équipe Ressources

Ressources lance sa 2ème campagne de crowdfunding

Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières... Utopistes ou juste optimistes, chez Ressources en tout cas, à cette maxime, on y croit ! Vous l’avez peut-être déjà croisée au détour d’un clic… Depuis quelques jours notre seconde campagne de crowdfunding est lancée, sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank. L’enjeu : relever le pari d’un numéro #4  – sortie prévue le 30 mai – dont le contenu éditorial serait rémunéré à sa juste valeur, voire envisager sereinement un #5, selon le montant collecté. Si comme nous vous croyez que la Côte d’Azur mérite mieux que son éternelle image de carte postale un peu clichée ; si vous avez envie de faire la connaissance des acteurs locaux de la transition, bel et bien en marche sur la French Riviera ; si vous souhaitez soutenir une presse 100% indépendante, donc un peu fauchée : aidez-nous, parlez-en, faites tourner, essaimez… ! Nos remerciements les plus sincères.

 

Agenda : les rendez-vous « agite-méninges » de la semaine

Et si on cogitait à des idées neuves ? Ressources a sélectionné trois rendez-vous « agite-méninges » à ne pas manquer cette semaine :

  • Ce mercredi, le mouvement Colibris lance sur son site Web un Mooc (Massive Open Online Course) pour apprendre à créer son oasis. Il s’agit de cours en ligne 100 % gratuits et ouverts à tous, sur simple inscription. La formation, qui nécessite 1 à 2 heures de travail par semaine, propose d’aider les internautes qui souhaitent se lancer dans un projet d’éco-lieu ou d’éco-hameau autosuffisant, fonctionnant autour de cinq piliers : l’éco-construction et la sobriété énergétique, l’autonomie alimentaire, la mutualisation d’espaces, la gouvernance respectueuse ainsi que l’accueil et l’ouverture sur le monde. La formation comporte 16 modules intégrant 25 vidéos pédagogiques, des quizz, des fiches pratiques, des études de cas… A faire tranquillement à la maison.

Formation en ligne gratuite à suivre dès ce mercredi 27 janvier et jusqu’au 3 avril 2016 via le site du mouvement Colibris

  • Envie d’en savoir plus sur « L’adaptation de l’urbanisme au changement climatique » ? Trois étudiants du Master « gestion de l’environnement et du développement durable » de l’université de Nice animent, ce jeudi, une conférence sur le sujet dans la capitale azuréenne. Avec la participation de professionnels et d’associatifs spécialistes de la construction. Un rendez-vous qui s’inscrit dans le cycle de conférences étudiantes mis en place par l’Institut méditerranéen du risque, de l’environnement et du développement durable (Imredd).

Ce jeudi 28 janvier 2016, dès 18 heures, 1 boulevard Maître Maurice Slama, bâtiment « Nice premium » à Nice Ouest. Entrée gratuite sur inscription : imredd.events@gmail.com ou au 06.73.23.44.21.

  • Ce jeudi, ça s’active aussi dans le moyen pays où l’association L’écologie pour Vence organise un « rendez-vous de la transition ». Objectif : réunir des citoyens et proposer, dans la droite lignée du documentaire « Demain », des solutions, micro-locales cette fois, pour une transition énergétique Made in Vence. Dans cette ville, les projections-débats autour du film de Cyril Dion et Mélanie Laurent, organisées par l’association ces dernières semaines au cinéma de la ville, ont réuni plus de 600 spectateurs.

Ce jeudi 28 janvier 2016, à 18 h 30, salle des pompiers, Vence. Entrée gratuite sur inscription : bernard.barbaroux@gmail.com 

« Demain »… c’est maintenant : au TNN, l’avant-première du film fait salle comble

Samedi 26 septembre 2015, salle comble à 20h au Théâtre National de Nice. Un public aussi motivé que mélangé est venu assister à l’avant-première du film de Cyril Dion et Mélanie Laurent : DEMAIN. Le titre du film autorise d’emblée une lecture neutre de notre avenir. Demain, le pire comme le meilleur peuvent advenir. Conçu comme un documentaire habilement scénarisé, le film s’appuie en effet sur une étude scientifique laissant entrevoir la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100. L’urgence, la ligne rouge, se situerait plus près encore : à 20 ans. L’humanité du XXIème siècle se préparerait ainsi à vivre, par sa propre action, à la sixième extinction massive d’espèces depuis l’apparition de la vie sur la Terre. Mais le film ne s’attarde pas sur cette perspective qui invite à la paralysie, au fatalisme, au renoncement. Une équipe de quatre personnes est partie au quatre coins de la planète recueillir les témoignages d’expériences alternatives permettant de dessiner un autre demain. Le film inspecte ces initiatives, ces expériences, autour de ces cinq thématiques fondamentales que sont l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. Des fermes urbaines de Detroit (USA) au mouvement des Incroyables Comestibles parti de Todmorden (Grande-Bretagne), de l’objectif Zero Waste de San Francisco au Mouvement des Citoyens en Islande, une passionnante exploration sur dix pays.

Très bien écrit et équilibré, le film ne tombe jamais dans le pathos ni le sensationnalisme. On en ressort avec ce sentiment double actuellement partagé par beaucoup : une inquiétude réelle quant à cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes, la conscience qu’il est toutefois permis encore de s’engager dans de nouvelles voies, de nouveaux paradigmes salvateurs. Une humanité en transition à laquelle des pionniers du monde entier offrent des solutions concrètes généralement pétries de bon sens. Certes, comme le dit cet homme en plein labour dans une ferme urbaine de Detroit : il faudra peut-être juste savoir évacuer la vision romantique que nous avons parfois du retour à la terre. Il va falloir se retrousser les manches, et la démarche de transition n’est précisément pas un temps de confort. A la fin du film, long standing ovation dans la salle. Cyril Dion et Mélanie Laurent se prêtent au jeu des questions et réponses. A Nice, et sur la région plus largement, les initiatives ne manquent pas. Mais elles restent timides ou peu suivies. Ou simplement isolées. Irina Brook nous invite à les rassembler, à les fédérer. A la sortie, nous laissons tous nos adresses mail aux guichets du théâtre. La Côte d’Azur est-elle prête à s’engager dans la transition autrement qu’en ordre dispersé ? Une seule certitude : Nous ne pouvons plus attendre Demain pour y penser…

Sortie officielle du film : 2 décembre 2015
Avant-première à Mouans-Sartoux le 2 octobre à La Strada

Teaser du film
Capture d’écran 2015-09-29 à 12.46.51

Crédit Photo : Cyril Dion

© Ressources Magazine | Powered by WP & IPAOO