alternatives

Rendez-vous agite-méninges : trois films pour repenser la société !

Les frimas de décembre et les courses de Noël vous angoissent ? Faites un break en ce début de semaine le temps d’aller voir trois films-documentaires qui repensent notre société et nos modes de consommation. Ressources vous fait le pitch.

  • Food coop ou le supermarché réinventé ! « La plus belle expérience sociale des Etats-Unis. Une mauvaise nouvelle pour la grande distribution ». C’est la punchline choisit par l’équipe du film Food coop pour décrire ce documentaire, programmé ce lundi 5 décembre à Nice, dans le cadre d’un ciné-débat à l’initiative des Colibris de Nice. Réalisé par Tom Boothe, un Américain qui vit à Paris, le film propose une plongée au sein de la Park Slope Food Coop, un supermarché coopératif et complètement précurseur qui a vu le jour à Brooklyn… en 1973 ! A total rebours du très consumériste american way of life, ce commerce hybride est géré par des clients bénévoles qui offrent chacun 2h45 de travail par mois, « en échange de produits alimentaires de qualité exceptionnelle à des prix très bas ». « Quand on découvre une coopérative comme celle-là, on se rend compte à quel point on est habitué à entrer dans des zones marchandes où on est littéralement attaqué par le marketing », dixit le réalisateur, également co-fondateur de La Louve, un magasin de ce type, en cours de création dans le 18ème arrondissement de Paris, qui espère bien égaler son grand-frère américain. Créée il y a 40 ans, la new-yorkaise Park Slope Food Coop, d’une surface de 1000 m², compte aujourd’hui plus de 17 000 membres et est ouverte de 8 heures à 22 heures.

Ce lundi 5 décembre 2016, à 20h30, au cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice. Projection suivie d’un débat. Tarifs : de 5 € à 7,50 €. Plus d’infos –> par ici !

  • Nouveau monde, inventaire réjouissant des alternatives Made in France. Dans la veine du documentaire césarisé Demain, Yann Richet est parti à la rencontre des alternatives positives pour changer notre façon de vivre, à une nuance près. Dans Nouveau monde, le réalisateur a, lui, choisi de se concentrer sur des initiatives françaises. Résultat : un road-movie intelligent qui va à la rencontre tant d’experts que de citoyens lambda qui réinventent des modèles dans leur domaine. De la fondatrice d’un incubateur de projets à but non lucratif au maire d’une ville pilote en matière de développement durable, en passant par le coordinateur du Mouvement français pour un revenu de base, les acteurs hexagonaux des Incroyables comestibles ou des spécialistes de l’économie circulaire… Comme à la sortie de Demain, le documentaire rafraîchissant signé Mélanie Laurent et Cyril Dion, on ne pourra pas dire, à l’issue de cette projection, qu’on ne savait pas que c’était possible !

Séances ce lundi 5 décembre 2016, à 19h45, et ce mardi 6 décembre 2016, à 14 heures, au cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice. Plus d’infos –> par là

  • Qu’est-ce qu’on attend ? plonge au cœur de l’Alsace en transition. « Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transition, qui le dit. Qu’est ce qu’on attend ? raconte comment une petite ville d’Alsace de 2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique. » Autonomie intellectuelle, énergétique et souveraineté alimentaire, voilà les trois chapitres que ce village, filmé en long, en large et en travers, a bel et bien mis en oeuvre. C’est, en substance, le sujet du nouveau film-documentaire de Marie-Monique Robin, à qui l’on doit le désormais incontournable Sacré croissance, qui faisait, en 2015, un sort au productivisme et à la consommation à tout prix. A voir.

Séance ce mardi 6 décembre 2016, à 21 heures, au cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice. Plus d’infos –> par là. 

« Demain »… c’est maintenant : au TNN, l’avant-première du film fait salle comble

Samedi 26 septembre 2015, salle comble à 20h au Théâtre National de Nice. Un public aussi motivé que mélangé est venu assister à l’avant-première du film de Cyril Dion et Mélanie Laurent : DEMAIN. Le titre du film autorise d’emblée une lecture neutre de notre avenir. Demain, le pire comme le meilleur peuvent advenir. Conçu comme un documentaire habilement scénarisé, le film s’appuie en effet sur une étude scientifique laissant entrevoir la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100. L’urgence, la ligne rouge, se situerait plus près encore : à 20 ans. L’humanité du XXIème siècle se préparerait ainsi à vivre, par sa propre action, à la sixième extinction massive d’espèces depuis l’apparition de la vie sur la Terre. Mais le film ne s’attarde pas sur cette perspective qui invite à la paralysie, au fatalisme, au renoncement. Une équipe de quatre personnes est partie au quatre coins de la planète recueillir les témoignages d’expériences alternatives permettant de dessiner un autre demain. Le film inspecte ces initiatives, ces expériences, autour de ces cinq thématiques fondamentales que sont l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. Des fermes urbaines de Detroit (USA) au mouvement des Incroyables Comestibles parti de Todmorden (Grande-Bretagne), de l’objectif Zero Waste de San Francisco au Mouvement des Citoyens en Islande, une passionnante exploration sur dix pays.

Très bien écrit et équilibré, le film ne tombe jamais dans le pathos ni le sensationnalisme. On en ressort avec ce sentiment double actuellement partagé par beaucoup : une inquiétude réelle quant à cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes, la conscience qu’il est toutefois permis encore de s’engager dans de nouvelles voies, de nouveaux paradigmes salvateurs. Une humanité en transition à laquelle des pionniers du monde entier offrent des solutions concrètes généralement pétries de bon sens. Certes, comme le dit cet homme en plein labour dans une ferme urbaine de Detroit : il faudra peut-être juste savoir évacuer la vision romantique que nous avons parfois du retour à la terre. Il va falloir se retrousser les manches, et la démarche de transition n’est précisément pas un temps de confort. A la fin du film, long standing ovation dans la salle. Cyril Dion et Mélanie Laurent se prêtent au jeu des questions et réponses. A Nice, et sur la région plus largement, les initiatives ne manquent pas. Mais elles restent timides ou peu suivies. Ou simplement isolées. Irina Brook nous invite à les rassembler, à les fédérer. A la sortie, nous laissons tous nos adresses mail aux guichets du théâtre. La Côte d’Azur est-elle prête à s’engager dans la transition autrement qu’en ordre dispersé ? Une seule certitude : Nous ne pouvons plus attendre Demain pour y penser…

Sortie officielle du film : 2 décembre 2015
Avant-première à Mouans-Sartoux le 2 octobre à La Strada

Teaser du film
Capture d’écran 2015-09-29 à 12.46.51

Crédit Photo : Cyril Dion

© Ressources Magazine | Powered by WP & IPAOO