agenda

« Merci patron », bye-bye EDF, marché gratuit… Les rendez-vous du week-end

Ressources a sélectionné les rendez-vous durables à ne pas manquer ce week-end sur la Côte d’Azur :

  • Ce vendredi 1er avril, direction le cinéma de Beaulieu-sur-Mer à 20 heures où l’association des Amis du Diplo, en partenariat avec ADN, Attac 06 et la Ligue des droits de l’Homme, organise une projection-débat autour de « Merci patron! », le documentaire-OVNI financé grâce au crowdfunding et signé François Ruffin, fondateur et rédacteur en chef du journal alternatif Fakir. Un film drôle et foutraque qui met à nu les pratiques désopilantes du groupe LVMH tout en faisant justice (à la Robin des Bois) à deux de ses ex-employés, sur le carreau après la délocalisation de leur usine de costumes Kenzo… en Pologne. Cerise sur le gâteau : la projection est suivie d’une débat animé par Pierre Rimbert, journaliste au Monde diplomatique.

Ce vendredi 1er avril 2016, à 20 heures, au cinéma de Beaulieu, avenue Albert 1er. Tarifs : 6 €, 5 € pour les adhérents. Plus d’infos –> ici

  • Envie de construire une alternative aux énergies polluantes, à votre niveau ? Ce samedi 2 avril, à Vence, en partenariat avec l’association L’Ecologie pour Vence, le fournisseur d’énergie Enercoop vient à la rencontre du public pour expliquer son modèle plus juste et soutenable de fourniture d’énergie. Comment accéder à une énergie 100% renouvelable à la maison, à l’heure où 75% de celle produite en France est actuellement d’origine nucléaire ? En utilisant « le mouvement de l’eau, le vent, les rayons du soleil, la décomposition organique comme autant de sources d’énergie au potentiel inégalable », répond Enercoop, qui propose à ses abonnés de consommer moins et surtout autrement. Pour en savoir plus, rendez-vous à Vence, l’une des communes françaises à avoir récemment signé un contrat… avec Enercoop.

Ce samedi 2 avril 2016, de 10 heures à 17 heures, salle des pompiers. Plus d’infos : contact@paca.enercoop.fr 

  • Ce dimanche 3  avril, les Colibris 06, l’antenne locale du mouvement initié par le chantre de l’agro-écologie Pierre Rabhi, organisent à Opio leur 10ème Gratiferia. Kesako ? Un marché gratuit où l’on peut amener des dons et repartir avec ce que l’on veut… ou pas. Objectif : offrir une seconde vie aux objets en se débarrassant du superflu qui peuple nos placards et nos vies. Pour les donneurs, un formulaire d’inscription est disponible –> par là. A noter que tout objet donné doit être en bon état. Mais rien ne vous empêche de venir flâner sans rien amener ni chiner, ou juste de partager uniquement un bon p’tit plat ou un gâteau.

Ce dimanche 3 avril 2016, de 10 heures à 13 heures au parc de loisirs d’Opio, route de Nice, en face du rond-point Coluche. Entrée libre. 

  • Et si on se rendait utile ? Ce dimanche 3 avril, la Surfrider Foundation des Alpes-Maritimes invite, dès 10 heures, les volontaires à se retrousser les manches, enfiler une paire de gants et à participer à son opération de nettoyage du lit du Var. Mission : « rendre plus propre ce fleuve riche en biodiversité et zone classée Natura 2000 ». Les motivés sont priés de venir armés de bonnes chaussures, d’une bouteille d’eau et d’une casquette, si le soleil est au rendez-vous. En cas de pluie, l’événement sera reporté. Informations –> ici.

Ce dimanche 3 avril 2016, rendez-vous à 10 heures devant l’hôtel-de-ville de Saint-Laurent-du-Var, 222 esplanade du Levant. Plus d’infos auprès de Stéphane au 06 07 80 71 27

Photo (c) Enercoop

 

Agenda : les rendez-vous agite-méninges de la semaine

Et si on cogitait à des idées neuves ? Ressources a sélectionné quelques rendez-vous « agite-méninges » à ne pas manquer dans les jours à venir :

  • « Le photovoltaïque, pour qui, pourquoi ? Par nous, pour nous ! » Voilà le thème de la série de réunions publiques organisées dans l’arrière-pays ce mardi, ce mercredi et ce jeudi par le Pôle Energ’Ethique des PréAlpes d’Azur (PEP2A). L’association, qui se décrit comme « un groupe citoyen qui soutient le parc » des PréAlpes d’Azur, sillonne trois communes pour réfléchir avec les volontaires à « un nouveau modèle de production d’énergies renouvelables décentralisées » en s’appuyant, en exemple, sur d’autres territoires de France qui l’ont fait. Venez avec quelque chose à grignoter : une collation façon « auberge espagnole » est aussi prévue.

Rendez-vous ce mardi 15 mars à 18 heures, à Séranon, salle de la mairie, ce mercredi 16 mars à 18 heures, à Saint-Auban, salle Jean Brandy, et ce jeudi 17 mars, même heure, à Andon, salle des fêtes. Entrée libre. Infos : contact@pep2a.fr

  • Dès ce mercredi 16 mars et jusqu’à samedi soir, la Villa Arson, l’école nationale supérieure d’art de Nice, organise son premier « Festival bricologique ». Un événement qui propose débats, tables-rondes, projections et rencontres avec des chercheurs et artistes « de premier plan » spécialisés en « bricologie », ce concept qui décrit les rôles multiples de la technique dans la création contemporaine. Samedi 19 mars, le « 1er rendez-vous des bricologues » offrira une tribune à « ceux qui estiment que la technique est compatible avec la capacité de fabriquer des mondes alternatifs, avec une conscience éthique, sociétale et environnementale. Des rêveurs, des créateurs, des utopistes qui utilisent le marteau ou l’imprimante 3D, l’arduino ou le tournevis pour concrétiser leurs désirs et leurs espoirs. » Vous n’avez pas tout compris ? Venez faire un tour sur place.

Entrée libre, mercredi 16 mars, de 18 heures à 22 heures, jeudi 17 mars et vendredi 18 mars, de 14 heures à 18 heures et samedi 19 mars, de 10 heures à 18 heures, Villa Arson, 20 Avenue Stephen Liegeard à Nice. Programme complet .

  • « Demain la Méditerranée, comment habiter le monde autrement? » Telle sera la (vaste) question au menu des 8èmes Rencontres internationales Monaco et la Méditerranée, qui ont lieu ce jeudi 17 mars et ce vendredi 18 mars au Musée océanographique monégasque. Organisé tous les deux ans, l’événement, qui réunit des experts de renommée internationale, se pose des questions sur la culture méditerranéenne et élabore analyses impartiales et plans d’actions pour y favoriser un meilleur « vivre-ensemble ».  En partenariat notamment avec l’Unesco et l’Institut méditerranéen de l’Eau, ces deux jours de débats s’interrogeront cette année sur l’anthropocène, ou comment l’impact de l’Homme sur l’environnement a pris des proportions telles qu’il met en péril l’existence de tous les êtres vivants, humains ou non. Les différents échangent s’intéresseront pèle-mêle à la gestion des ressources en eau, au réchauffement climatique, aux réfugiés climatiques…

Entrée gratuite, inscription en ligne . Ouverture ce jeudi à 10h30, conférence inaugurale jusqu’à 12h30, puis débats de 14h30 à 17h30. Vendredi, suite des débats de 9h30 à 12h30, puis de 14h30 à 18h30, Musée océanographique de Monaco, avenue Saint-Martin. Programme détaillé ici

  • Ce samedi 19 mars et ce dimanche 20 mars, les vaillants et gourmands défenseurs de la bonne bouffe locale ont rendez-vous au premier « Salon-concours manger bien », à Falicon. Organisé par la délégation azuréenne des Maîtres restaurateurs, ce label d’Etat décerné aux chefs qui cuisinent des produits frais et de qualité, et en partenariat avec l’Université de Nice et le Rectorat,  l’événement est une sorte de « Top chef » local avec battle de cuisine sous la houlette de chefs du coin (le recteur et la présidente de l’université se mettront même aux fourneaux!), dégustations et stands de produits régionaux, etc. Objectif : valoriser les produits du terroir, le fait-maison et les circuits-courts. Alléchant programme.

Entrée libre ce samedi et ce dimanche, de 9h30 à 18h30, salle Elagora, 299 route de l’Iéra, à Falicon. Programme détaillé et infos par là.

  • Jusqu’au 31 mars, on cogite aussi dans les salles obscures, grâce au festival de cinéma « Au coeur des droits humains », organisé par Amnesty international. Au programme, dans les Alpes-Maritimes et le Var, des dizaines de films sociaux de grande qualité.

Festival « Au coeur des droits humains »,  jusqu’au 31 mars 2016. Pour consulter le programme de la semaine, cliquez ici ! 

  • Du 14 au 27 mars, les relais implantés en Paca de la start-up « La Ruche qui dit oui ! », spécialisée dans la vente de produits en circuits courts et la mise en relation entre consommateurs et producteurs, ouvrent leurs portes. Avec, selon les lieux, visites, animations, rencontres avec les producteurs… Pour connaître le programme de la ruche la plus proche de chez vous, c’est par là : www.laruchequiditoui.fr/portesouvertes

Si vous aussi vous vous agitez les méninges, proposez-nous vos événements Alpes-Maritimes, Var ou Monaco à l’adresse : redaction@ressourcesmagazine.fr

© Ressources Magazine | Powered by WP & IPAOO