Société

Région PACA : que gère-t-elle ?

Une piqûre de rappel n’est pas inutile à la veille du second tour des élections régionales. Les conseillers sont élus pour 6 ans. La Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe), loi du 7 août 2015, a renforcé les compétences régionales. Elle est en charge de l’élaboration d’un schéma régional en matière de développement économique, d’innovation et d’internalisation (SRDEII). Elle coordonne le développement économique et anime les pôles de compétitivités dans le but de favoriser l’emploi sur son territoire.

Depuis la loi de décentralisation de 1982, la région gère la construction, la réhabilitation, l’entretien, l’équipement, le fonctionnement, l’accueil, la maintenance et la restauration scolaire des lycées. Elle est responsable du transport régional des voyageurs comprenant les Trains Express Régionaux (TER), les lignes express régionales (LER) et les chemins de fer de Provence et s’est vu confier la gestion des ports et aéroports. La formation professionnelle et l’apprentissage ainsi que l’aide à la création artistique, le soutien au service public de la culture, la subvention aux associations font partie de ses prérogatives. La loi NOTRe confie l’élaboration d’un plan régional de prévention et de gestion des déchets et la mise en œuvre d’un plan régional pour la qualité de l’air et classement des réserves naturelles régionales.

Gestion de la politique de développement durable

Autre domaine de compétence, l’aménagement du territoire associé à une politique de développement durable et d’égalité des territoires (SRRADDET). Parmi les projets en cours, on peut citer :

  • La plateforme de suivi et d’observation des risques naturels PORTE (projet inter-académique, Alpes Maritimes et Bouches du Rhône, Sophia Antipolis, Salon de Provence…)
  • SABLES (Sophia Antipolis) : développement des « biotechnologies rouges » liées à la santé et des « biotechnologies vertes et blanches » liées à l’agronomie et à l’environnement en relation avec le pôle TIC de Sophia Antipolis.
  • CORAL : alliance pour le développement de la robotique sous-marine offshore à Toulon (IFREMER, site de la Seyne sur Mer)
  • la constitution d’une filière industrielle de démantèlement, de recyclage et de dépollution des navires

Le deuxième tour aura lieu dimanche 13 décembre.

 

Laissez un commentaire