Société

Les promesses vertes du gagnant des régionales seront-elles durables ?

C’est plié. Au lendemain du second tour des élections régionales, le candidat Les Républicains, Christian Estrosi, député-maire-président-de-la-métropole-niçoise, devient le nouveau président de Paca (54,78%, contre 45,22% pour la frontiste Marion Maréchal Le Pen). Et parce que les promesses de campagne n’engagent que ceux qui les croient, Ressources pose ici 10 engagements verts de son programme qu’on espère durables.

MANGER LOCAL
– Du producteur au consommateur : création de 200 points de vente directe, véritables « drives agricoles ».
– Approvisionnement chez les producteurs locaux de toutes les cantines des lycées.

AGRICULTURE
– Maîtrise du prix du foncier agricole et mises à disposition de terres aux jeunes agriculteurs.
– Développement des richesses agricoles spécifiques : filières bois, exploitations fruitières, élevages…
– Harmonisation des coûts d’irrigation du canal de Provence pour renforcer la compétitivité des exploitations agricoles et des filières au sein de la région.

ENVIRONNEMENT
– Première région « no-plastic » pour protéger nos fonds marins.
– Développer l’indépendance énergétique des particuliers par des aides à l’équipement.
– Incitation aux traitements biologiques.
– Équiper 100% de nos villes et villages de containers pour le tri sélectif.
– Aider les communes et les intercommunalités à préserver les eaux de baignade, en accompagnant leurs projets d’assainissement et de gestion des eaux pluviales.

Par Aurélie Selvi

(c) photo : Franck Terlin

Laissez un commentaire