Environnement, Société

Préalpes d’Azur : Eric Mele, nouveau président du Parc

Suite à la démission de Marc DAUNIS, sénateur-maire de Valbonne, Eric MELE, maire de Gourdon, a été élu président du Parc naturel régional des Préalpes d’Azur. Le Comité syndical du Parc naturel régional des Préalpes d’Azur se tenait le 03 décembre à Vence, en présence du Maire, Loïc DOMBREVAL, ainsi que de Charles-Ange GINESY, vice-président du Conseil Départemental, de Gérald LOMBARDO, conseiller départemental. Engagé dès la phase de préfiguration, Eric MELE était vice-président du Parc, délégué aux finances et aux ressources humaines. Très ému après son élection, il a tenu à remercier son prédécesseur pour son engagement sans faille : « Marc DAUNIS a réussi à créer une dynamique collective au-delà des clivages politiques pour porter le Parc naturel régional, je poursuivrai dans cet esprit. »

Un président « pragmatique »
Se présentant comme un « pragmatique », il a souhaité ouvrir son mandat en insistant sur la nécessité de poursuivre et renforcer l’œuvre accomplie par son prédécesseur.  Le président a réaffirmé les priorités validées par le comité syndical : celles de « continuer d’affirmer l’existence du Parc et faciliter l’appropriation du projet de territoire défini dans la Charte en poursuivant les actions de communication, de diffusion d’informations et de participation du public ». Il s’agit de «concrétiser les démarches engagées en optimisant les retombées sur le territoire : plusieurs programmes construits en 2015 porteront leurs fruits et entreront dans une phase opérationnelle avec de nouveaux financements, notamment le programme LEADER, qui vise à favoriser les initiatives pour une vie rurale dynamique et éco-responsable. L’accompagnement de « l’ensemble des acteurs qui concourent à la mise en œuvre de la Charte, en recherchant la cohérence des actions, la mutualisation ainsi que la concertation » est toujours d’actualité.
Marc DAUNIS, Président depuis la création du syndicat mixte de préfiguration du Parc en 2008, a souhaité quitter ses fonctions pour des raisons personnelles : « une décision importante, tant l’attachement aux actions du Parc est fort dans mon engagement public ». Il a aussi tenu à souligner le chemin parcouru, l’implication des élus attachés à l’intérêt général du territoire et la qualité du travail de l’équipe technique.

Laissez un commentaire