Société

? [POINT D’INTERROGATION] AU TNN : DIX « ÉCLAIREURS » EN QUÊTE DE FUTUR

Ce samedi midi, dans le cadre du festival Réveillons-Nous au Théâtre National de Nice, la jeune troupe des Éclaireurs, créée à l’initiative d’Irina Brook, a littéralement illuminée la petite salle Michel Simon. Les dix acteurs qui interprétaient le texte ? [POINT D’INTERROGATION] de Stefano Massini, auteur et metteur en scène italien, sont à la fois jeunes et de la région. Et surtout totalement décomplexés. Irina Brook avait annoncé une lecture sur le mode d’une mise en espace. Cette petite bande-là a monté un vrai spectacle en seulement quatre jours ! Le texte de Stefano Massini est plus précisément un « projet pédagogique, social et environnemental ». Le nouveau directeur du Piccolo Teatro de Milan l’a écrit en vue de sensibiliser un public plus large à ces thématiques, à commencer par les plus jeunes.

Comme son nom l’indique, le texte est une série de questions sur le mode : quel monde demain ? Les Éclaireurs nous ont offert une traduction énergique et rythmée de ce texte très bien écrit. Jouant volontiers sur le registre de la farce, ce spectacle de qualité, dès sa première, s’applique à forcer le trait sans que l’on sache précisément si cette fiction futuriste, cette anticipation drôlatique, n’est pas précisément la réalité qui nous attend à courte échéance. L’on pourrait donc rire jaune si l’incroyable énergie déployée au service d’une peinture grotesque de ce futur probable n’inclinait à la franche hilarité. A moins que les zygomatiques n’arrivent en fait à se lâcher de façon autonome pendant que, sous la boîte crânienne, l’on encaisse sans véritable envie de plaisanter les questions qui introduisent chacun des tableaux : Où habiterons-nous dans le futur ? Que mangera-ton dans le futur ? Sera-t-on malade dans le futur ? Quelle économie dans le futur ? Le malheur existera-t-il encore dans le futur ? Les livres existeront-ils encore dans le futur ? Aussi jubilatoire que grinçant, une invitation à ne pas prendre à la légère cette imminence d’un monde déshumanisé. Une caricature d’humanité, sans cynisme ni pathos, mais qui pousse à une ultime question intérieure à l’issue de la représentation, un ultime point d’interrogation : et si c’était vrai ? Oui, et si cette farce n’avait rien de too much ? A quelques jours seulement de l’ouverture de la COP 21, dans un monde où les scénarios les plus alarmistes ne sont pas forcément les plus fantaisistes, l’on espère en effet que le titre de ce texte ne se lise pas en mode négatif plutôt qu’interrogatif : face à l’inertie des puissants, qu’il n’y ait « point d’interrogation » quant à la couleur de ce futur proche.

Repérés par Irina Brook lors de différents stages, les dix acteurs de la troupe des Éclaireurs vont désormais faire tourner ce projet, devenu si spontanément spectacle par « la magie du théâtre » selon les mots de la directrice du TNN, dans les établissements scolaires et dans divers lieux du département. Puisse leur talent et leur langage venir éclairer la génération Z quant à l’urgence à se réveiller. Bref, à ne pas donner dans le ZZZ…

FESTIVAL RÉVEILLONS-NOUS
Le théâtre National de Nice se mobilise pour la planète autour de la COP21
26 novembre > 13 décembre

Télécharger le programme

Capture d’écran 2015-11-25 à 16.20.24

Commentaires

Laissez un commentaire