Société

Le « colibris » Pierre Rabhi se pose à Antibes

Du Sahara aux Cévennes… en passant par la Côte d’Azur. Le 6 février 2016, l’agriculteur, écrivain et philosophe Pierre Rabhi fait une halte à Antibes le temps d’une conférence au Palais des congrès, organisée en partenariat avec Colibris 06 et la mairie, dans le cadre de son cycle « Demain, l’Humain? » Et c’est de révolution écologique que viendra causer l’un des pionniers incontestables de l’agroécologie Made in France, à l’origine, en 2007, du mouvement des Colibris. Son combat : redonner le pouvoir aux citoyens pour que chacun fasse sa part dans la marche pour une société plus juste. Fervent défenseur du retour à la terre nourricière et de « l’insurrection des consciences » pour interrompre les dommages causés par l’Homme sur la nature, le penseur aux yeux rieurs parlera préservation des ressources, mythe de la croissance indéfinie, éthique de vie et « sobriété heureuse », ou comment vivre mieux avec moins. Reconnu expert national dans la lutte contre la désertification, celui qui quitta son Algérie natale dans les années 60 pour fertiliser les terres de l’Ardèche et les consciences hexagonales croit dur comme fer à un vivre autrement tourné vers le respect de la terre et la solidarité. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leur patrimoine nourricier. Il a fondé en ce sens, dans les années 90, l’association Terre & Humanisme qui milite pour une agriculture à taille humaine en réponse à l’industrie agroalimentaire et aux pesticides. Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous à Antibes le 6 février.

« Demain, la révolution écologique ». Conférence menée par Pierre Rabhi. Le 6 février 2016, de 15 heures à 17 heures au Palais des congrès d’Antibes-Juan les Pins, 60 chemin des Sables.

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Inscription obligatoire par mail auprès de christine.pelissier@ville-antibes.fr 

A noter : en plus de la salle principale, un espace dans le palais sera aménagé avec une transmission en direct. Placement libre. 

(c) Photo : DR

Commentaires

  1. La migration des colibris sur Antibes est une fort bonne nouvelle; a ne pas rater et merci a la ville D antibes de leur offrir cette possibilité

Laissez un commentaire