Société

Lancement national du Conseil d’Urgence Citoyenne

Le Conseil d’Urgence Citoyenne a été officiellement institué hier matin à Paris autour d’un texte rédigé et signé par un groupe très pluriel de citoyens élus ou non, militants de collectifs, chercheurs, historiens, artistes, avocats, magistrats… Acte qui institue ce nouveau conseil de fait, à la fois contre la constitutionnalisation de l’état d’urgence et la déchéance de la nationalité française pour les binationaux, mais aussi et d’abord pour refonder la démocratie sur une base citoyenne. L’objectif est d’adresser un message fort contre un « Patriot Act » à la française et d’instituer un « Citizen Act ». La dynamique historique de ce mouvement repose sur son caractère universel face aux abus de pouvoir portant atteinte aux droits fondamentaux.

L’installation de facto de ce nouveau comité citoyen le 6 janvier au théâtre Le vent se lève à Paris s’inscrit dans une logique à fois de résistance, mais également de proposition. Selon Séverine Tessier, fondatrice d’Anticor et co-animatrice du Conseil d’Urgence Citoyenne, il s’agit en effet, « d’une part, de refuser les abus de pouvoirs et leur constitutionnalisation en reprenant de facto le pouvoir dans un esprit citoyen, mais également d’entamer une réflexion autour de cette utopie concrète d’une démocratie à réinventer. » Avec le projet de déployer ce groupement, qui associe notamment Isabelle Attard (une des six députés à avoir refusé de voter la reconduction de l’Etat d’Urgence), dans d’autres régions de France, en stimulant et nourrissant la réflexion, la prise de conscience.
Des groupes ont déjà émergé en Nord-Pas-de-Calais, Corse, PACA… Le comité PACA du Conseil d’Urgence Citoyenne, provisoirement coordonné par Nadège Bonfils (coordinatrice du collectif OIN Plaine du Var, Pour un débat citoyen), sera lancé fin janvier sur Nice. Parmi les premières actions qu’entend mener ce Conseil d’Urgence Citoyenne, une «  grève citoyenne » est d’ores et déjà prévue le 3 février prochain.
Pour Séverine Tessier, l’enjeu est de renouer avec « ce principe essentiel que nous avons oublié : la souveraineté ».

 

Commentaires

  1. Bonjour,

    Je viens d’entendre l’émission sur France Inter concernant votre initiative récente de mettre en place des comités citoyens contre l’état d’urgence qui s’installe en France, je suis très intéressée et aimerais avoir davantage d’infos.. Comptez vous fédérer ceux qui ont envie d’en savoir plus? comptez vous organiser une réunion d’infos ou mettez vous en contact des citoyens pour qu’ils se réunissent..?
    Merci de me répondre
    Fraternellement
    Christine Maillard

    • Bonjour,
      Les choses s’organisent actuellement avec, sur la région PACA, avec un premier groupe de travail qui va se mettre en place fin janvier. Et avec une première action le 5 février comme mentionné dans la présente brève.
      Ressources compte bien suivre tout ça de très près, faites-nous confiance pour cela. Notamment, la façon dont les niçois pourront rallier très concrètement leur Conseil d’Urgence Citoyenne local. A très bientôt, donc.
      Tout aussi fraternellement
      Stéphane Robinson

  2. Bonjour,

    Je serai moi aussi intéressé pour me rapprocher et participer au conseil d’urgence citoyenne. Pouvez vous me dire ou je pourrai m’adresser, j’habite à Ivry sur Seine..
    je vous remercie fraternellement

    Sylvie FEDRIGO

  3. Je serais de passage à Nice du 3 au 6 février: que comptez vous faire le 5 février? J’aimerais assister à un débat si vous en organisez un .
    Merci à vous
    Andrée Poch-Karsenti

  4. Bonjour,
    J’étais adhérent à Nouvelle Donne en 2015 et je voudrais poursuivre mon action par du concret, du tangible car la société que l’on nous propose ne me convient de moins en moins. J’habite à Auray dans le Morbihan.
    Fraternellement
    Georges.

  5. Bonjour,
    Je suis également intéressée par votre démarche.
    Je réside en Normandie (Rouen).
    Avez-vous déjà des citoyens en demande sur le territoire de la Métropole Rouen Normandie ?
    Je ne suis pas, pour l’instant sur facebook, je n’y tiens pas vraiment.
    Aussi, comment me ferez-vous passer (et à d’autres dans le même cas) les informations pour se rassembler, échanger et proposer?
    Merci.

  6. Bonjour,
    j’ai eu vent de votre initiative à l’écoute de France Culture.
    Je souhaite être informée des actions et informations à venir.
    Je m’inscrit totalement dans votre démarche citoyenne.
    Au plaisir de vous lire.
    Cordialement
    Maryse Desmet

  7. Je suis membre du Collectif du Front de Gauche à Dinan dans les Côtes d’Armor et comme d’autre l’émission à France-Inter m’a interpellée, je voudrais en savoir plus!
    Bien cordialement
    Merci de me donner suite

  8. je suis vivement intéréssé par les conseils d’urgence citoyenne,
    je suis dans le tarn et garonne ,
    puisse votre initiative fédérer de multiples soutiens car le temps nous est compté.
    Merci à vous .

Laissez un commentaire