Environnement

Pollutions olfactives : faites marcher votre nez et votre smartphone

Devenir des fins limiers de la pollution olfactive, c’est ce que propose Air Paca, l’association de surveillance de la qualité de l’air agréée par le ministère de l’Environnement aux citoyens connectés de la région. Cette année, la structure a lancé « Surveillance Air », une nouvelle appli mobile destinée à signaler les mauvaises odeurs qui agressent vos narines en direct live à l’aide de votre smartphone. « Depuis 10 ans, il est déjà possible de déposer une « plainte odeur » via notre site Web ou par téléphone. En lançant cet outil, nous avons voulu adapter ce système aux nouvelles technologies et permettre une gestion plus rapide et réactive de ces signalements. Cela émane d’une demande des riverains », explique-t-on chez Air Paca. Une fois connectée à l’appli (gratuite et téléchargeable sur Iphone ou Androïd), il est possible de géolocaliser sa plainte, de préciser le niveau de gêne et de classer l’odeur en question dans différentes catégories : trafic routier, égouts, industrie, déchets, etc. Et après ? « La plainte rentre directement dans notre base de données. Si on en comptabilise trois dans la journée sur une même zone, on considère qu’il y a un épisode de pollution olfactive et Air Paca lance alors une enquête pour en trouver les origines en questionnant la DREAL, les exploitants concernés… Les explications seront ensuite mises en ligne sur notre site. Cela nous permet aussi d’affiner nos statistiques sur les sites de pollutions olfactives dans la région », précise l’association. Et de créer un réseau de vigies aux narines… utiles !

Commentaires

Laissez un commentaire