Environnement

COP21 : Kristian et l’arche de Noé Climat

Les 140 sculptures de l’Arche de Noé Climat, créées à partir des esquisses du dessinateur de presse azuréen Kristian, s’expose au Bourget, au cœur de la COP21. « Dans l’Arche de Noé biblique, c’est au déluge que les hommes et les animaux de ces temps immémoriaux sont confrontés ; avec Arche de Noé Climat, c’est au réchauffement climatique que notre bestiaire appelle à résister » précise Gad Weil, metteur en scène d’événements de rue, spécialement mandaté par Ségolène Royal. Chaque sculpture, dont les mensurations sont impressionnantes ( 2,10 m de haut, de 2,80 m de long pour 300 kg, jusqu’à 3,50m de haut pour les girafes) est réalisée en Altuglas, un verre acrylique recyclable à l’infini. Le bestiaire coloré a rencontré un vif succès et pour cause : il a été créé pour sensibiliser la jeunesse à la lutte contre le changement climatique.  Après avoir été exposées en septembre aux Invalides et au Jardin des plantes puis à Strasbourg, Toulouse , Aix en Provence et avoir servi de décor à l’émission  » Complément d’enquête « , les sculptures imaginées par Kristian seront présentées en 2016 à New York, Valbonne Sophia Antipolis et Tokyo.

Laissez un commentaire