Brèves du web

Ressources : bientôt un journal !

Et bien voilà, c’est la fin de notre opération de pré-achat lancée en avril. Et avec elle, pour le moment, celle de la formule magazine trimestriel telle que vous la connaissiez.

Même si la mobilisation a été importante (merci à tous !), nous n’avons pas atteint l’objectif des 700 préventes qui nous aurait permis de financer ce numéro annuel, à mi-chemin entre le livre et la revue.

Mais Ressources n’a pas dit son dernier mot ! Forts du renouvellement cette année du soutien de l’Etat dans le cadre de son fonds « média d’information de proximité » (même si l’enveloppe est mince), nous vous proposons une alternative, la seule qui nous permette de survivre.

LE MAGAZINE RESSOURCES DEVIENT DONC… RESSOURCES « LE JOURNAL » : 8 pages, format tabloïd, dédiées à l’actu azuréenne du développement durable, à paraître tous les deux mois, en kiosques et à prix réduit.

Côté contenu, pas touche à nos fondamentaux ! Indépendance, journalisme de solution, investigation et plus que jamais, donc,… proximité seront au rendez-vous.

Ressources « Le journal » #1 sortira à la rentrée. Avis aux abonnés : les nouvelles formules sont en cours d’élaboration, tout comme les dédommagements destinés aux personnes qui ont participé à notre opération de pré-achat.

Merci de votre soutien depuis le départ, bien chères lectrices et chers lecteurs.

De ressources d’imagination nous ne manquons pas. Ni de foi…

A bientôt !

L’équipe Ressources

Rendez-vous agite-méninges : trois films pour repenser la société !

Les frimas de décembre et les courses de Noël vous angoissent ? Faites un break en ce début de semaine le temps d’aller voir trois films-documentaires qui repensent notre société et nos modes de consommation. Ressources vous fait le pitch.

  • Food coop ou le supermarché réinventé ! « La plus belle expérience sociale des Etats-Unis. Une mauvaise nouvelle pour la grande distribution ». C’est la punchline choisit par l’équipe du film Food coop pour décrire ce documentaire, programmé ce lundi 5 décembre à Nice, dans le cadre d’un ciné-débat à l’initiative des Colibris de Nice. Réalisé par Tom Boothe, un Américain qui vit à Paris, le film propose une plongée au sein de la Park Slope Food Coop, un supermarché coopératif et complètement précurseur qui a vu le jour à Brooklyn… en 1973 ! A total rebours du très consumériste american way of life, ce commerce hybride est géré par des clients bénévoles qui offrent chacun 2h45 de travail par mois, « en échange de produits alimentaires de qualité exceptionnelle à des prix très bas ». « Quand on découvre une coopérative comme celle-là, on se rend compte à quel point on est habitué à entrer dans des zones marchandes où on est littéralement attaqué par le marketing », dixit le réalisateur, également co-fondateur de La Louve, un magasin de ce type, en cours de création dans le 18ème arrondissement de Paris, qui espère bien égaler son grand-frère américain. Créée il y a 40 ans, la new-yorkaise Park Slope Food Coop, d’une surface de 1000 m², compte aujourd’hui plus de 17 000 membres et est ouverte de 8 heures à 22 heures.

Ce lundi 5 décembre 2016, à 20h30, au cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice. Projection suivie d’un débat. Tarifs : de 5 € à 7,50 €. Plus d’infos –> par ici !

  • Nouveau monde, inventaire réjouissant des alternatives Made in France. Dans la veine du documentaire césarisé Demain, Yann Richet est parti à la rencontre des alternatives positives pour changer notre façon de vivre, à une nuance près. Dans Nouveau monde, le réalisateur a, lui, choisi de se concentrer sur des initiatives françaises. Résultat : un road-movie intelligent qui va à la rencontre tant d’experts que de citoyens lambda qui réinventent des modèles dans leur domaine. De la fondatrice d’un incubateur de projets à but non lucratif au maire d’une ville pilote en matière de développement durable, en passant par le coordinateur du Mouvement français pour un revenu de base, les acteurs hexagonaux des Incroyables comestibles ou des spécialistes de l’économie circulaire… Comme à la sortie de Demain, le documentaire rafraîchissant signé Mélanie Laurent et Cyril Dion, on ne pourra pas dire, à l’issue de cette projection, qu’on ne savait pas que c’était possible !

Séances ce lundi 5 décembre 2016, à 19h45, et ce mardi 6 décembre 2016, à 14 heures, au cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice. Plus d’infos –> par là

  • Qu’est-ce qu’on attend ? plonge au cœur de l’Alsace en transition. « Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transition, qui le dit. Qu’est ce qu’on attend ? raconte comment une petite ville d’Alsace de 2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique. » Autonomie intellectuelle, énergétique et souveraineté alimentaire, voilà les trois chapitres que ce village, filmé en long, en large et en travers, a bel et bien mis en oeuvre. C’est, en substance, le sujet du nouveau film-documentaire de Marie-Monique Robin, à qui l’on doit le désormais incontournable Sacré croissance, qui faisait, en 2015, un sort au productivisme et à la consommation à tout prix. A voir.

Séance ce mardi 6 décembre 2016, à 21 heures, au cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice. Plus d’infos –> par là. 

Ressources, alerte à la non-distribution…

La fragilité de la presse indépendante a son antidote : le lecteur.

Le magazine Ressources vient de subir une singulière épreuve dans la prise en charge de sa distribution.
Notre distributeur Presstalis n’a pas implanté le dernier numéro dans les kiosques de la zone Antibes, Golfe Juan, Cagnes-sur-Mer…

Nous avons appris cela par un lecteur fidèle qui a pris sur son temps pour vérifier le défaut de distribution sur un nombre important de dépositaires de cette zone. Nous avons communiqué là-dessus le 11 novembre sur nos réseaux sociaux.

Faut-il y voir les premiers bâtons dans les roues à l’égard d’un magazine qui revendique pleinement son indépendance depuis son lancement en septembre 2015 ?

Il nous faut reprendre urgemment la main sur la distribution.

Bien chers lecteurs, il vous est désormais possible, si vous ne pouvez avoir accès à un kiosque achalandé près de chez vous, ou si ce dernier ne reçoit pas le magazine RESSOURCES, de recevoir celui-ci chez vous et sans frais de port ! Y compris, le numéro en cours.

Du reste, nous profitons de cet incident, si grave à nos yeux, visiblement anecdotique pour Presstalis, pour rappeler que, au point actuel de l’aventure Ressources, il ne nous sera possible de pérenniser ce titre indépendant qu’avec votre soutien de lecteur-consom’acteur. Comprenez : il y a encore une certaine distorsion entre l’accueil globalement très favorable qui est réservé à Ressources et la réalité des chiffres de ventes.

Nous voulons redire ici toute notre gratitude à la solide communauté de lecteurs qui nous soutiennent, numéro après numéro, que ce soit via abonnement ou via l’achat trimestriel en kiosque. A tous ceux qui nous soutiennent principalement moralement pour le moment (ce qui est déjà fort encourageant et agréable, il va sans dire) et qui souhaitent pourtant la pérennité de ce titre, permettez-nous juste ce constat :
notre modèle économique est d’autant plus fragile que nous sommes indépendants.

Acheter le magazine Ressources, d’une manière ou d’une autre, cela représente très concrètement
40 centimes de dépense par semaine ! Pour nous, cela représente à chaque numéro acheté, la perspective de continuer à motiver notre très professionnelle équipe de journalistes et photographes.

Nous ne sommes pas portés sur « le démarchage agressif » dans notre petite entreprise d’édition de presse. Et nous ne sommes pas forcément enchantés de venir ainsi relancer la communauté Ressources sur de prosaïques questions d’argent. Mais c’est un fait : à très moyen terme, Ressources ne s’installera « définitivement »  dans le paysage médiatique azuréen qu’avec un réel décollage des ventes. Voilà, bien chers soutiens symboliques et moraux de Ressources, si vous aimez VRAIMENT Ressources, sa ligne éditoriale, son ton, son indépendance, pensez juste aussi à nous acheter !

Nous sommes en train de réagir sur la distribution.
Notre magazine retrouvera très bientôt le chemin des kiosques du Var, des Alpes-Maritimes et de la Principauté de Monaco. Le retour à la normale est donc prévu dès le prochain numéro d’hiver, lequel sera chez vos marchands de journaux » le 21 décembre.

Pour recevoir chez vous le dernier numéro, comme les anciens, c’est par ici

https://www.ressourcesmagazine.fr/boutique

Un dernier point : un abonnement à Ressources apparaît comme un très bon cadeau de Noël… Si vous êtes déjà à la recherche d’un présent qui a du sens, le lien suivant nous semble très pertinent

http://www.directabo.com/55-developpement-durable-environnement

Encore désolé pour cette tribune bassement matérialiste, bien chers lecteurs et soutiens.
Car, vous l’avez compris je l’espère : il n’est pas question d’aumône…

Merci encore de votre soutien concret. Il en faut aussi pour faire avancer les utopies concrètes…

Durablement vôtre.

Stéphane Robinson
Directeur de publication

 

«  (…) l’indépendance de la presse suppose d’abord son indépendance financière. Ce n’est pas une idée générale, un idéal, une déclaration d’intention. C’est une condition vitale, une pratique quotidienne indexée à l’état de santé économique de l’entreprise. Si un journal ne fait pas ses fins de mois, son indépendance est une illusion. »

(Éric FOTTORINO, Les valets de l’Élysée, Le un N°131 du mercredi 23 novembre 2016)

Ciné, débats, ateliers, conférence… Nos rendez-vous agite-méninges [màj]

Comme chaque semaine, Ressources vous livre sa sélection de rendez-vous locaux pour se poser les bonnes questions. Suivez le guide et faites votre marché !

  • Réduire ses déchets, mode d’emploi.  Ce mercredi 23 novembre, direction MOUANS-SARTOUX pour l’opération « Compostons dans la rue ! ». Dans le cadre de la Semaine européenne sur la réduction des déchets, le Pays de Grasse organise une session découverte des sites de compostage collectifs créés par cette municipalité. Au programme : visites, échanges avec les acteurs de ce projet, ateliers jardinage pour les enfants, animations sur la réduction des déchets et soupe collective.

Mercredi 23 novembre 2016, de 16 heures à 18 h 30, parc de la Villa Sinéphias à Mouans-Sartoux. Infos : 06 48 97 12 11 ou –> par ici ! 

Mercredi 23 novembre 2016, de 18h30 à 21 heures, restaurant Beachcomber French Riviera, 3 550 route des Dollines à Biot. Infos et inscriptions –> par ici !

  • Éloge de la diversité culturelle mondiale. « Dans un monde dominé par quelques grandes cultures, d’un continent à l’autre, des îlots survivent ou disparaissent. Résistances ou assimilations ? Pour quelles raisons et quel devenir ? » C’est en substance le pitch de « L’Archipel des survivances », la conférence qui se tiendra ce jeudi 24 novembre au soir, à CANNES. Autour de la table, une pléiade d’intervenants passionnants viendront parler des premiers Hommes, des Inuits, des Maoris, des Ouïghours, du peuple Ik ou encore des Indiens de la terre de feu…

Jeudi 24 novembre 2016, de 18 heures à 21 h 30, Espace Mimont, 5 rue Mimont, à Cannes. Table ronde suivie d’un buffet. Tarif : 10 €. Infos auprès de l’Académie Clémentine au 06 10 27 13 54 ou –> par là.

  • Un film-choc sur la souffrance animale. « Les bêtes arrivent la nuit. Elles sentent. Elles résistent. Avant l’aube, un jeune homme les conduit à la mort. Son chien découvre un monde effrayant qui semble ne jamais devoir s’arrêter. » Le résumé du documentaire-fiction « Gorge Coeur Ventre », signé par la Niçoise Maud Alpi, interpelle déjà… Dans ce long-métrage, à découvrir ce jeudi 24 novembre au cinéma Mercury de NICE, c’est une véritable plongée au cœur de la souffrance animale que propose la réalisatrice, filmant des bêtes conduites à l’abattoir, au plus près des regards et des émotions. La projection sera suivie d’un débat en présence de Maud Alpi.

Ce jeudi 24 novembre 2016, à 20h30, au cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice. Plus d’infos –> sur ce site.

  • Dire non aux violences faites aux femmes ! Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des Femmes, rendez-vous ce vendredi 25 novembre au Théâtre National de NICE pour une matinée de réflexion collective. A 9h30, le court métrage de fiction « Cent raisons », réalisé par Pascal Guyot sur le thème de la lutte contre les violences conjugales, sera projeté, suivi d’un échange avec la salle. A 10h40, place au théâtre avec un extrait joué de la pièce « Enfermée », adaptée par Virginie Vignolo. Un monologue à quatre voix féminines sur le thème de l’enfermement.

Vendredi 25 novembre 2016, de 8h30 à 12 heures au Théâtre national de Nice. Entrée libre. Plus d’infos -> par ici. 

  • La bientraitance des personnes âgées en question. Autre lieu, autre enjeu. Ce même vendredi 25 novembre, à ROQUEBILLIEREl’Association du service à domicile, qui officie dans toute la Vésubie pour venir en aide aux personnes âgées en perte d’autonomie, organise une journée de partage et d’échanges autour de la notion cruciale de bientraitance. Le matin, une conférence-débat, menée par la psychologue-clinicienne Laure Laforêt (lire Ressources #5), décortiquera le concept de bientraitance, ses freins et ses perspectives. L’après-midi, place à des ateliers pour mettre l’humanité au cœur des pratiques.

Vendredi 25 novembre 2016, de 10 heures à 17 heures, salle municipale de Roquebillière, place Corniglion Molinier. Entrée libre, repas du midi sur réservation au 06.11.55.19.81. Plus d’infos : admr.vesubie@orange.fr 

  • Les nuages décryptés. Ce vendredi 25 novembre, en soirée, à NICE toujours, direction cette fois le Mamac pour une conférence-débat qui prendra de la hauteur et explorera la thématique des nuages et du rôle environnemental qu’ils jouent. Dans le cadre de l’exposition Prototype Improvisé de type « nuages », de Yona Friedman, le musée niçois invite Richard Chemla, président du Centre de Découverte du Monde Marin, pour une conférence intitulée « Histoire de nuages ».

Vendredi 25 novembre 2016, à 19 heures, au Mamac de Nice. Plus d’infos –> sur ce lien.

  • Ciné-débat autour de la question  migratoire. Bien plus qu’un épiphénomène, c’est une question cruciale qui interroge notre nature humaine. Ce vendredi 25 novembre, à CONTES, la médiathèque accueille un ciné-débat autour du documentaire « Les Messagers ». Signé Hélène Crouzillat et Laetitia Tura, ce travail, qui a reçu de nombreuses distinctions, prend la forme d’une enquête, du Sahara à Melilla, sur les conditions de vie des migrants subsahariens bloqués aux frontières marocaines et évoque la dramatique recrudescence des morts en méditerranée, sans identité et sans destin. Une histoire commune sur laquelle nous ne pouvons décemment pas fermer les yeux. La projection sera suivie d’un échange-débat animé notamment par Jean-Pierre Cavalié, délégué national en région PACA de la Cimade.

Vendredi 25 novembre 2016, à 18h30, médiathèque de Contes, 20 place Jean Allardi. Plus d’infos — > en cliquant ici.

  • Et si on consommait autrement ? Pour ce faire, la ville de GRASSE ne manque pas de ressources. Ce samedi 26 novembre, toute la journée, venez faire un tour à l’événement « L’autre marché libre : consommer autrement, c’est possible! ». Dans un cadre exceptionnel et une ambiance festive, venez dénicher des produits cultivés, imaginés, transformés par des entreprises de l’économie sociale et solidaire, dans le cadre du mois de l’ESS. L’occasion de préparer un Noël responsable, solidaire et local.

Ce samedi 26 novembre 2016, de 9 heures à 18 heures, au Mas du Calme, 51 chemin de la Tourache à Grasse. Entrée libre. Infos au 04 97 01 11 02. Pour déjeuner sur place, au restaurant d’insertion, réservation conseillée au 07 61 68 18 94. Programme détaillé –> par là !

  • Un docu sur la cruauté des frontières européennes. Ce dimanche 27 novembre, le week-end s’achève à BEAULIEU avec un ciné-débat organisé par l’Association pour la démocratie à Nice et dans les Alpes-Maritimes autour du documentaire « La mécanique des flux », de Nathalie Loubeyre. Un film qui plonge dans les récits de ces hommes et de ces femmes qui fuient leur pays, déterminés à franchir les barrières que l’Union européenne dresse devant eux, pour vivre une vie meilleure. Projection suivie d’un débat animé par l’association, en pointe sur l’aide aux réfugiés à la frontière franco-italienne et dans les Alpes-Maritimes.

Ce dimanche 27 novembre 2016, à 19 heures, au cinéma de Beaulieu-sur-Mer, avenue Albert Ier. Renseignements –> de ce côté !

Textes : Chris Bertoldi et Aurélie Selvi

Envoyez-nous vos événements agite-méninges à redaction@ressourcesmagazine.fr – Objet du mail : RDV agite-méninges. 

 

Bien-être, théâtre-forum, fête de la liberté… Nos rendez-vous agite-méninges

Ce samedi 12 novembre, dans les Alpes-Maritimes, le seul embarras sera celui du choix pour se poser les bonnes questions. Zoom sur trois rendez-vous agite-méninges qui valent le détour.

  • A NICE, le Théâtre national propose, dans le prolongement du festival Réveillons-nous créé en 2015, une journée autour du thème « Mon corps, ma planète ». Au programme : du « tout local », à tous les étages de ce vaste lieu de culture niçois. Dans la grande salle, un marché bio, organisé par l’association Agribio 06, prendra ses quartiers. Mais aussi des stands dédiés au bien-être et des ateliers « massage thérapeutique » faisant la part belle à des méthodes telles que la réflexologie, la naturopathie, l’énergétique traditionnelle chinoise, etc. Dans la petite salle, place à des cours gratuits de 45 min pour découvrir des disciplines comme le yoga parent-enfant, le taï chi chuan ou les bienfaits de techniques de respiration. Pour les gourmets, rendez-vous au restaurant du théâtre pour des initiations culinaires, ouvertes aux petits et aux grands (10 € à 15 €) autour, notamment, de la cuisine vegan, sans gluten et bio.

« Mon corps, ma planète », ce samedi 12 novembre 2016, de 10 heures à 18 heures, au Théâtre national de Nice. Entrée libre. Plus d’infos — > par là ! Relisez notre interview d’Irina Brook, directrice du TNN, à la une de Ressources #2.

  • Toujours à NICE, direction cette fois le quartier de l’Ariane et le local de L’Utopie. Le lieu hybride, créé par et pour les habitants et ouvert sur le monde, organise un théâtre-forum sur le racisme. Sur une idée originale de résidents du quartier, l’événement s’appuie donc sur cette technique de théâtre participative, née au Brésil dans les années 1960 pour venir en aide aux opprimés, et qui permet à tous de participer à la pièce en improvisant autour d’un propos social fort. L’occasion aussi de découvrir L’Utopie, un espace de convivialité au format inédit à Nice.

« Théâtre-Forum sur le racisme », ce samedi 12 novembre 2016, séances à 10 heures et à 15 heures, repas partagé à midi, rue des Églantines. Gratuit mais réservation obligatoire au 06.64.30.23.74. Plus d’infos — > ici.

  • Envie de prendre de la hauteur ? Direction BREIL-SUR-ROYA, qui organise, ce samedi après-midi, l’événement « Faites de la Liberté » (avec un grand « L », s’il vous plait). « Dans ce contexte plus que jamais troublé dans notre belle vallée et ailleurs, il devient urgent de se réapproprier nos espaces, notre territoire, et donner des ailes à nos envies et nos désirs… De se réapproprier nos vies. » C’est en substance le pitch de cette fête, qui prend ancrage dans une ville et une vallée qui font notamment parler d’elles pour leur réseau citoyen d’entraide active en faveur de l’accueil des réfugiés venus d’Italie.  Au programme de cet événement, engagé, donc : atelier d’écriture autour de la liberté, baleti, zone d’expression populaire, apéro slam et concert.

Ce samedi 12 novembre 2016, dès 14 heures, CA d’Breil, Place Briançon. Entrée libre. Réservation conseillée pour le repas (bio) au 06.59.75.82.71. Plus d’infos au 06.78.81.99.10.

 

Rendez-vous agite-méninges : les agriculteurs bio azuréens font leur festival !

Les agriculteurs bio planchent sur « les solutions pour nourrir la planète ». C’est en tous cas l’alléchant programme du festival « Alimenterre », organisé localement par l’association Agribio 06. Dès ce samedi 22 octobre et jusqu’au dimanche 13 novembre, l’événement propose une foultitude de rendez-vous gratuits (sur inscription) pour se creuser les méninges et s’éveiller l’esprit à d’autres façons de s’alimenter. Ressources relaie le menu :

  • Ce samedi 22 octobre, direction le cinéma Le Studio, à GRASSE, dès 14h30 pour une projection du film « Food Chains ». Un long-métrage de Sanjay Rawal qui aborde le droit des travailleurs agricoles. La diffusion sera suivie, à 16 heures, de témoignages d’agriculteurs bio du coin « sur la nécessité de revenir à une alimentation locale et consciente ».  Renseignements –> par là. 
  • Samedi 29 octobre, on part, cette fois, du côté de GATTIERES où la ferme « Le Champ des saveurs » ouvre ses portes aux curieux, de 14 heures à 18 heures. Avec visite, confection d’une soupe collective puis projection du film « 10 billions, what’s on your plate? » de Valentin Thurn ; une plongée sans concession au cœur des systèmes alimentaires mondialisés. Le tout suivi, là aussi, d’un débat.  Plus d’infos –> ici.
  • Samedi 5 Novembre, rendez-vous à BRIANÇONNET pour visiter deux fermes. De  14 heures à 18 heures, le maraîcher Pierre Koffi Alanda et les éleveurs caprins Joana Fabre et Davide Fabbri ouvrent les portes de leur exploitation. Là aussi, on s’adonne à la préparation d’une soupe collective, en musique s’il vous plait. Au programme côté nourriture cérébrale : projections des courts-métrages « The Change », de Fabian Ribezzo et « Manger, c’est pas sorcier! », d’Emmanuel Sodji ; le premier nous embarque dans un village du Mozambique en quête de solutions alternatives pour l’avenir, le second est une immersion au sein des filières agricoles ouest-africaines.  En savoir plus –> par là.
  • Mercredi 9 novembre, le festival invite les enfants à venir, en famille, à CIPIERES pour une nouvelle projection du court-métrage d’animation « The Change », un échange autour de l’agro-écologie, une lecture de conte et même… un atelier sur les fleurs comestibles. Miam ! Plus d’infos –> ici. 
  • Dimanche 13 novembre, Alimenterre tirera sa révérence à LA PENNE. Direction la ferme « Les Bourfiers » pour une visite de cette exploitation en maraîchage, une confection de soupe en musique et la projection du film « La guerre des graines », de Stenka Quillet et Clément Montfort. Une enquête édifiante sur la main-mise qui menace les semences mondiales, plus d’un milliard d’agriculteurs et, en creux, tous les habitants de la planète… On s’informe –> par là. 

Infos et réservations : 04.89.05.75.47 ou agribio06communication@gmail.com

 

 

© Ressources Magazine | Powered by WP & IPAOO