Brèves du web

Ressources, alerte à la non-distribution…

La fragilité de la presse indépendante a son antidote : le lecteur.

Le magazine Ressources vient de subir une singulière épreuve dans la prise en charge de sa distribution.
Notre distributeur Presstalis n’a pas implanté le dernier numéro dans les kiosques de la zone Antibes, Golfe Juan, Cagnes-sur-Mer…

Nous avons appris cela par un lecteur fidèle qui a pris sur son temps pour vérifier le défaut de distribution sur un nombre important de dépositaires de cette zone. Nous avons communiqué là-dessus le 11 novembre sur nos réseaux sociaux.

Faut-il y voir les premiers bâtons dans les roues à l’égard d’un magazine qui revendique pleinement son indépendance depuis son lancement en septembre 2015 ?

Il nous faut reprendre urgemment la main sur la distribution.

Bien chers lecteurs, il vous est désormais possible, si vous ne pouvez avoir accès à un kiosque achalandé près de chez vous, ou si ce dernier ne reçoit pas le magazine RESSOURCES, de recevoir celui-ci chez vous et sans frais de port ! Y compris, le numéro en cours.

Du reste, nous profitons de cet incident, si grave à nos yeux, visiblement anecdotique pour Presstalis, pour rappeler que, au point actuel de l’aventure Ressources, il ne nous sera possible de pérenniser ce titre indépendant qu’avec votre soutien de lecteur-consom’acteur. Comprenez : il y a encore une certaine distorsion entre l’accueil globalement très favorable qui est réservé à Ressources et la réalité des chiffres de ventes.

Nous voulons redire ici toute notre gratitude à la solide communauté de lecteurs qui nous soutiennent, numéro après numéro, que ce soit via abonnement ou via l’achat trimestriel en kiosque. A tous ceux qui nous soutiennent principalement moralement pour le moment (ce qui est déjà fort encourageant et agréable, il va sans dire) et qui souhaitent pourtant la pérennité de ce titre, permettez-nous juste ce constat :
notre modèle économique est d’autant plus fragile que nous sommes indépendants.

Acheter le magazine Ressources, d’une manière ou d’une autre, cela représente très concrètement
40 centimes de dépense par semaine ! Pour nous, cela représente à chaque numéro acheté, la perspective de continuer à motiver notre très professionnelle équipe de journalistes et photographes.

Nous ne sommes pas portés sur « le démarchage agressif » dans notre petite entreprise d’édition de presse. Et nous ne sommes pas forcément enchantés de venir ainsi relancer la communauté Ressources sur de prosaïques questions d’argent. Mais c’est un fait : à très moyen terme, Ressources ne s’installera « définitivement »  dans le paysage médiatique azuréen qu’avec un réel décollage des ventes. Voilà, bien chers soutiens symboliques et moraux de Ressources, si vous aimez VRAIMENT Ressources, sa ligne éditoriale, son ton, son indépendance, pensez juste aussi à nous acheter !

Nous sommes en train de réagir sur la distribution.
Notre magazine retrouvera très bientôt le chemin des kiosques du Var, des Alpes-Maritimes et de la Principauté de Monaco. Le retour à la normale est donc prévu dès le prochain numéro d’hiver, lequel sera chez vos marchands de journaux » le 21 décembre.

Pour recevoir chez vous le dernier numéro, comme les anciens, c’est par ici

https://www.ressourcesmagazine.fr/boutique

Un dernier point : un abonnement à Ressources apparaît comme un très bon cadeau de Noël… Si vous êtes déjà à la recherche d’un présent qui a du sens, le lien suivant nous semble très pertinent

http://www.directabo.com/55-developpement-durable-environnement

Encore désolé pour cette tribune bassement matérialiste, bien chers lecteurs et soutiens.
Car, vous l’avez compris je l’espère : il n’est pas question d’aumône…

Merci encore de votre soutien concret. Il en faut aussi pour faire avancer les utopies concrètes…

Durablement vôtre.

Stéphane Robinson
Directeur de publication

 

«  (…) l’indépendance de la presse suppose d’abord son indépendance financière. Ce n’est pas une idée générale, un idéal, une déclaration d’intention. C’est une condition vitale, une pratique quotidienne indexée à l’état de santé économique de l’entreprise. Si un journal ne fait pas ses fins de mois, son indépendance est une illusion. »

(Éric FOTTORINO, Les valets de l’Élysée, Le un N°131 du mercredi 23 novembre 2016)

Commentaires

  1. Malheureusement vous n’êtes pas le seul magazine humains à être boicoté par les distributeurs. Je vous lit vous et le Kaizen qui a le Même problème de distribution. Difficile de trouvé dans les kiosques. J’ai trouvé juste une librairie à Nice qui les vendent régulièrement. À croire que vous gênée et qu’une autres vie , que celles du système tout profit, finance, consolation dérange…

    • Bonsoir, Il y a en effet matière à s’interroger sur ces « perturbations » dans la distribution de magazines indépendants, alternatifs. En même temps, pour nous rassurer, nous nous disons que nous ne représentons aucune forme de menace eu égard à notre taille. Plutôt que de nous ronger en état d’âmes et autres suppositions, nous préférons réagir en reprenant la main sur cette distribution. C’est possible. Merci de ce soutien. A bientôt pour un numéro 6 tout beau tout neuf et… normalement distribué ! Bonne soirée. Durablement vôtre.

Laissez un commentaire