Brèves du web

Nice : pour la justice, la fondatrice d’Anticor n’a pas diffamé le maire

Ce lundi 25 janvier, le tribunal correctionnel de Nice a relaxé Séverine Tessier, fondatrice en 2002 de l’association anti-corruption Anticor, du délit de diffamation dont l’accusait le député-maire niçois et nouveau président de la région Paca (LR), Christian Estrosi. Dans une plainte déposée le 22 août 2013, ce dernier avait, en effet, reproché à celle qui était alors la porte-parole nationale d’Anticor d’avoir publiquement exprimé ses inquiétudes sur la gestion des emprunts toxiques par la ville et sur le financement du partenariat public-privé de l’Allianz riviera, le grand stade de la capitale azuréenne. « Ces propos s’inscrivent, en tout état de cause, dans le cadre du débat public citoyen et démocratique dont la Constitution, la Déclaration des droits de l’Homme et la Convention européenne des droits de l’Homme garantissent le droit à la liberté d’expression », a plaidé l’avocat de Séverine Tessier.

« Nouvelle procédure-bâillon »

« Sur le fond, nous observons que la Justice semble partager certaines de nos préoccupations puisque le parquet national financier a ouvert, en 2015, une enquête préliminaire sur le grand stade, suite au signalement de la chambre régionale des comptes », souligne Anticor, pointant, « sur la forme » cette fois, « une nouvelle procédure-bâillon, payée avec l’argent des contribuables, (…) pour étouffer toutes critiques ». L’association déplore le fait que  » les lanceurs d’alerte soient de plus en plus nombreux à être abusivement poursuivis au pénal. »

Contactée, la ville de Nice n’a pour l’heure pas donné suite à notre demande, concernant, notamment, une éventuelle volonté de faire appel de cette décision de justice.

Quant à Séverine Tessier, elle sera par ailleurs présente à Nice le 5 février pour le lancement du Conseil d’urgence citoyenne 06, déclinaison locale du mouvement contre les abus de l’état d’urgence et la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité, qui a vu le jour début janvier à Paris.

Laissez un commentaire